Celui qui se contente de ce qu’il a est heureux.

Ne pas convoiter ses prochains

Celui qui se contente de ce qu’il a est heureux.

(Dournon, 1986 :50)

Il faut savoir apprécier ce que l’on a et éviter de convoiter des choses qui ne nous apporteront pas de bonheur.

Proverbe d’origine bretonne.